Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BertrandGobin.com / Journalisme Edition Investigation

BertrandGobin.com / Journalisme Edition Investigation

Le blog de Bertrand Gobin, journaliste indépendant, éditeur

« Vous savez les dégâts que ça fait, de prévenir la justice ? »

Dans l’affaire de la préfecture d’Ille-et-Vilaine, il y a bien sûr les soupçons d’abus de pouvoir pesant sur le chef de bureau de la nationalité (voir l'édition en kiosque du Mensuel de Rennes). Il y a également la responsabilité de la hiérarchie préfectorale qui, en dépit des mises en garde, avait néanmoins remis en poste le fonctionnaire aujourd’hui débarqué. Mais tout aussi inquiétants sont les dysfonctionnements intervenus sur la chaîne de détection et d’alerte entre la Ville de Rennes, la préfecture et le parquet.

Si à ce jour, aucune enquête de la police judiciaire n’a été diligentée, c’est parce que les services ayant eu connaissance des faits (des relations sexuelles imposées en échange de titres de séjour), ont précisément fait en sorte d’éviter l’ouverture d’une information judiciaire. La responsabilité en incombe à Nathalie Appéré, l’adjointe de la Ville de Rennes alors en charge du dossier, qui - violant ainsi le code procédure pénale - a préféré demander à ses services d’alerter discrètement la préfecture plutôt que de prévenir le procureur de la République.

L’élue - candidate à la succession de Daniel Delaveau aux municipales de 2014, n’a pas souhaité répondre à nos questions. En revanche, et s’exprimant au nom de la Ville, Gilles Suignard, directeur général des services, nous a  fourni une justification. « Nous n’allions tout de même pas prévenir le parquet. Vous savez les dégâts que ça fait de mettre quelqu’un dans les pattes de la justice ? Et je ne vous dis pas quand la personne est condamnée pénalement. On ne s’en remet jamais. » C’est donc sûr cette base, qui traduit une ahurissante défiance vis à vis de l’autorité judiciaire, qu’à la fin de l’hiver 2012, la mairie a enclenché l’étouffement de l’affaire.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article